logo
la bavette
Menu

brève présentation de la bavette

L’association La Bavette propose une saison de théâtre jeune public au P’tit théâtre de la Vièze. Crée en 1990 dans le but d’animer plus régulièrement cet espace intime et charmant de 105 places, elle met sur pied sa première saison culturelle à l’automne 1991. Après quelques années à présenter des spectacles majoritairement pour adultes, La Bavette se spécialise en 1998 dans le théâtre pour la jeunesse. Ce choix permet à l’association de concentrer ses forces et ses moyens sur un objectif ; proposer aux familles une programmation de qualité alliant différents arts de la scène tels que les marionnettes, le théâtre, la chanson, le cirque ou la danse. La Bavette accueille majoritairement des compagnies suisses et cherche à favoriser la création, en participant chaque année à la coproduction d’un spectacle.
Aux représentations habituelles s’ajoutent les Sonnez les matines, des petits déjeuners ou des goûters suivis de spectacles. Ces derniers ont lieu le dimanche à la Maison du Monde. La saison comprend une cinquantaine représentations dont une moitié de scolaires, organisées en collaboration avec la commission des spectacles de Monthey, le Théâtre du Crochetan et différentes écoles et crèches/garderies de la région. La Bavette propose également, au fil de sa saison, des ateliers invitant les enfants et parfois leurs parents à venir rencontrer comédiens et artistes pour s’initier avec eux à différents aspects du monde du spectacle.
Enfin, depuis 2017, la Bavette étend son territoire grâce à la Bavette en balade qui présente spectacles et résidences dans différents lieux du canton du Valais, favorisant ainsi l'accès au théâtre jeune public.

 

En savoir plus

Comment l’aventure Bavette a-t-elle débuté ? découvrez son histoire en quelques dates.

1989 – un théâtre de poche sur les bords de la Vièze
En 1989, l’association Les Tréteaux du Bourg obtient l'autorisation d'aménager à l'intérieur d’anciens abattoirs promis à la démolition un théâtre de poche, le futur P'tit Théâtre de la Vièze. L’association Les Tréteaux de la Vièze , présidée par Jean-Pierre Delacoste, voit le jour pour gérer les fonds récoltés, assumer les transformations et organiser l'animation des lieux. Les Tréteaux de la Vièze mettent également sur pied, chaque deux ans, la Revue Montheysanne.

1990 - le P’tit théâtre de la Vièze se taille une Bavette
Une année plus tard, une poignée de convaincus désireux d’animer plus fréquemment ce lieu charmant décide de proposer une saison de spectacles. Ils créent une nouvelle association et la nomme La Bavette, en référence à l’utilisation préalable du lieu et à l’expression conviviale « tailler une bavette ». La connotation enfantine du mot évoque aussi leur volonté d’intégrer des spectacles pour enfants à la programmation.

1991 – 1997 priorité aux artistes de proximité
C’est avec beaucoup d’enthousiasme que Pierre Genoud, le CRAM (actuellement SOLUNA) et la commission de la jeunesse mettent sur pied la première saison de La Bavette, à l’automne 1991. Humour, musique, théâtre et spectacles jeune public sont à l’affiche. La programmation fait la part belle aux compagnies valaisannes, romandes et suisses. Le 15 janvier 1992 un accord est passé avec les Tréteaux de la Vièze pour créer une saison régulière de La Bavette au P’tit théâtre de la Vièze. Des soutiens communaux parviennent par le biais de la commission de l’enfance et du CRAM, mais le travail des responsables comporte une grande part de bénévolat, auquel s’ajoute l’énergie et la générosité du comité.
Au fil de ces premières saisons la Bavette a accueilli (entre beaucoup d’autres…) ; Marc Donnet-Monnet, Pierre-Isaïe Duc, Oscar Gomez Mata, Francois Marin, Marc Mayoraz, Pierre Mifsud, Patrick Perrier, Daniel Rausis, Noëlle Revaz, Pascal Rinaldi, Thierry Romanens, Gisèle Sallin, Sarcloret, Peter Wyssbrod…

1998 – le jeune public en ligne de mire
Convaincus de la nécessité d’un lieu culturel destiné à la jeunesse et conscients que l’aide des pouvoirs publics ne leur suffit pas à assurer à long terme une double saison adultes et enfants, les responsables de l’association décident en 1998 de se consacrer exclusivement à l’organisation de spectacles familiaux. Un poste de 30% est dévoué à la programmation et à l’administration de la Bavette.
La Bavette devient alors la seule saison théâtrale dédiée exclusivement au jeune public du Chablais valaisan et vaudois. Elle continue, selon ses buts initiaux, à accueillir majoritairement des compagnies romandes, en leur donnant la possibilité de présenter autant des créations que des spectacles en tournées.
A l’automne de cette année charnière a lieu Zita la poule la première création initiée par la Bavette. Ce spectacle poétique sur la mémoire et la narration populaire met en scène une poule vivante. Il fascine le public et tourne plusieurs saisons dans d’innombrables lieux en Suisse, en Italie et en France, contribuant largement au rayonnement la Bavette en Romandie et ailleurs.

2000 - les écoliers à la découverte du spectacle vivant
Pour une grande partie des écoliers, le cadre scolaire représente une opportunité unique et précieuse de découvrir non seulement un spectacle vivant, mais aussi un théâtre. Afin de favoriser son accès au plus grand nombre d’enfants, La Bavette intègre en 2000 la commission des spectacles scolaires de Monthey où elle intervient comme conseillère, en collaboration avec le Théâtre du Crochetan. Depuis, des classes des écoles de Monthey viennent chaque année assister à un spectacle de la saison. D’autres écoles de la région viennent régulièrement y découvrir des spectacles.

2001 - un subside régulier
Après dix ans de soutiens communaux (18% environ des comptes de saison) provenant de la commission de l’enfance et du CRAM, la Bavette apparaît pour la première fois au budget 2001 de la commune de Monthey. Ce subside régulier représente une belle reconnaissance du travail accompli par l’association.

2003 – les enfants sur les planches
En 2003, soucieuse de sensibiliser les enfants aux différents moyens d’expression qui composent le monde du spectacle et de leur permettre de vivre des moments de créativité avec des artistes engagés, la Bavette ajoute des ateliers à son programme. Ils permettent aux enfants de découvrir différemment et plus en profondeur les arts de la scène. En fonction du programme annuel, des ateliers théâtre, confection de marionnettes, danse et chansons, illustration, conte, etc, sont proposés et animés par des artistes impliqués dans la programmation de la Bavette. 

2004 –1ère coproduction
La Bavette a toujours cherché à offrir à des troupes romandes la possibilité soit de créer au P’tit théâtre de la Vièze, soit d’élargir leur tournée de création en ayant un point de chute en Valais. Dans le cadre de la première édition du Festival Scènes Valaisannes, la Bavette propose au Teatro due Punti de se plonger dans le thème du Valais pour leur nouveau spectacle. Ils créent ainsi Avant que tout soit blanc, un spectacle dès 6 ans qui, depuis sa création, a tourné dans différents lieux en Romandie et a été repris pour le département de l’instruction public de Genève. Dès lors, La Bavette soutien chaque année un spectacle en tant que coproducteur. 

2005 –15 ans dèjà !
La Bavette a la chance de pouvoir compter sur un public fidèle et les séances affichent souvent complet. Les soutiens financiers ne permettent toutefois pas de développer l’offre. L’association décide malgré tout de maintenir des prix d’entrée accessibles au plus grand nombre et propose pour la première fois des adhésions de membres de soutien à l’association, en parallèle aux recherches assidues de sponsors. Une augmentation de la subvention communale est egalement sollicitée. Ces efforts sont récompensés ; des cotisations de membres de soutien arrivent et la commune augmente légèrement la subvention. Cette saison anniversaire est aussi marquée par l’accueil de la nouvelle création marionnettes du théâtre de la Poudrière ; « Une saison dans la vallée des Moumines », mis en scène par Yves Baudin, d’après un livre de l’auteur scandinave Tove Jansson. Après la trentaine de représentations de la saison 2005/2006, dont une à la Bourse Suisse aux spectacles de Thoune, la tournée s’est prolongée en 2006-2007 avec environ 90 représentations en Suisse romande et en France.

2006 – des films d’animation
A la saison théâtrale 2006/2007 s’ajoute pour la première fois la projection d’un film d’animation, en collaboration avec le Festival Cinématou (Genève). C’est l’occasion pour la Bavette d’explorer et de faire découvrir à son public de splendides expressions cinématographiques. Cette première projection motive l’équipe à réitérer la programmation de films d’animation une fois par saison, en complément à la saison théâtrale, jusqu’en 2009.

2008 - nouveaux défis, nouveaux rendez-vous
Bien implantée dans le paysage culturel valaisan et romand, La Bavette compte de nombreuses et enrichissantes collaborations avec des structures variées. La subvention communale constitue maintenant environ 25% du budget annuel. L’association a cependant encore de nombreux défis à relever. Les responsables de la Bavette peuvent toujours compter sur le soutien précieux du comité et des bénévoles qui s’investissent dans plusieurs tâches telles que l’accueil du public, le fonctionnement et de nombreux coups de main.
Une nouvelle proposition est faite au public dans le cadre de la saison 2008/2009, avec deux évènements intitulés « Sonnez les matines », organisés en partenariat avec la Maison du Monde. Il s’agit de p’tits déjeuners suivis de lectures d’albums jeunesse. C’est la première fois que la Bavette propose des activités le dimanche… A suivre ! 

2010 - et ça dure
Les nouveautés mises en place perdurent et se perfectionnent. Les 2 rendez-vous annuels Sonnez les matines à la Maison du Monde sont dédoublés, la création et les accueils de la saison sont riches en propositions artistiques audacieuses. La subvention communale est augmentée afin de nous aider dans nos démarches.

2012 – place à la création
Après avoir soufflé joyeusement ses vingt bougies, La Bavette repart avec enthousiasme pour une vingt-et-unième édition, comprenant 4 créations – trois romandes et une française. Au total, La saison 2011/2012 compte 37 représentations, dont une moitié de scolaires. En juin 2012, La Bavette obtient le label « Théâtre de création valaisan ». Il souligne l’engagement de l’Association dans une politique de stimulation et d’ouverture au théâtre jeune public et permettra à des artistes valaisans de venir créer leurs spectacles au P’tit théâtre de la Vièze dans de meilleures conditions. De beaux projets à venir!

2015 – c’est parti pour les 25 ans !
La vingt-cinquième saison s’est ouverte sur la toute première création réalisée avec le label ThéâtrePro Valais. Voilà donc des années d’efforts récompensés ! C'est autour du spectacle Passe à table!, dans la joie et sous le soleil, que les spectateurs ont été invités à célébrer l'anniversaire de l'Association et à tailler une Bavette ensemble !

2017 – la Bavette part en balade

La volonté d’ouvrir les enfants au monde des arts vivants reste notre priorité. Mais qu’en est-il de l’ouverture des lieux atypiques à la création théâtrale ? Ainsi, la Bavette s’est décidée à partir en balade en Valais et a proposé résidences et ateliers dans des bibliothèques et médiathèques, de Crans-Montana à Orsières, autour du travail de l’auteure Julie Annen.
Le spectacle loufoque et dansé Carnet de Bal fait également partie de ce nouveau dispositif, amenant le public à sortir des sentiers battus et à découvrir le canton autrement !

Depuis ses débuts, la Bavette a été dirigée par Pierre Genoud, Gianni Bonacini, Véronique Ferrero Delacoste et Bernard Delacoste, Emmanuelle Vouillamoz et Catherine Breu. La présidence du comité est assurée par Véronique Ferrero Delacoste.

La Bavette
P’tit théâtre de la Vièze

Quai de la Vièze
Case postale 1169
1870 Monthey 2

Contactez-nous
Idée cadeau !


Envie d'offrir un bon cadeau pour une ou des entrée/s à La Bavette ? Invitations (14 CHF la place) et cartes famille (72 CHF) en vente à Monthey Tourisme durant la semaine.

En savoir plus